Accès à ChroQué

Galerie des chroniqueurs

Jean Darbelnet (1904-1990)

Jean Darbelnet est né le 14 novembre 1904 à Paris et décédé le 12 mars 1990 à Québec, à l’âge de 85 ans. Après des études au Lycée Carnot à Paris (1917-1923), il se spécialise en anglais à la Sorbonne (1923-1929). Déterminé à apprendre à « parler et [à] écrire l’anglais "à peu près” comme un Anglais ou un Américain instruit » (Mareschal, 1991 : 145), Darbelnet séjournera à plusieurs reprises en Grande-Bretagne, où il donnera des cours de français aux Universités du Pays de Galles, d’Édimbourg et de Manchester de 1924 à 1930. Il enseignera par la suite l’anglais aux lycées de Brest, du Havre et Condorcet (Paris), puis s’établira en 1937 aux États-Unis pour enseigner à nouveau le français à de jeunes anglophones, notamment à Harvard, au Radcliffe College et au Bowdoin College.

À partir de 1940, Darbelnet occupera plusieurs postes comme professeur d’université, d’abord en langue et littérature françaises (Université McGill, 1940-1946 ; Bowdoin College, 1947-1962), ensuite en linguistique (Université Laval, 1962-1975). Sa carrière universitaire sera entièrement consacrée à l’étude comparée du français et de l’anglais. Influencé par les travaux du linguiste genevois Charles Bally, Darbelnet s'intéressera tout particulièrement à la stylistique, discipline qu'il définit comme l'étude de « l'utilisation des ressources de la langue par les sujets parlants, en fonction de leur culture et des situations dans lesquelles ils se trouvent » (Darbelnet, 1988 : 33).

Si la stylistique a retenu autant l'attention de Darbelnet, c'est en raison de son expérience dans l’enseignement du français aux anglophones. En 1969, au moment où il est reçu à la Société royale du Canada, Darbelnet explique en effet qu’au cours de sa carrière comme enseignant :

« […] la conviction s’est affermie en moi que l’étude méthodique de la grammaire scolaire et du vocabulaire ne suffisait pas à donner toute la sûreté désirable dans le maniement de la langue apprise et qu’il fallait, pour combler cette lacune, s’adresser à une autre discipline, qui ne pouvait guère être que la stylistique. » (Darbelnet, 1988 : 32)

L'approche comparative développée par Darbelnet aboutira, en 1958, à une publication cosignée avec Jean-Paul Vinay, Stylistique comparée du français et de l’anglais : méthode de traduction. Cet ouvrage s’est rapidement imposé comme un manuel incontournable dans la formation des traducteurs, domaine auquel Darbelnet a largement contribué tout au long de sa carrière :

« Cet ouvrage […] jette les bases d’une réflexion théorique et pratique sur les différences et les écarts caractéristiques qui existent entre le français et l’anglais, en mettant en évidence les moyens d’expressions et les procédés stylistiques qui permettent de produire les mêmes effets dans les deux langues, sans pour autant faire appel aux mêmes éléments linguistiques. Ce manuel et les exercices qui l'accompagnent reçoivent un accueil très favorable dans les milieux linguistiques [...] et les traducteurs y trouvent un "livre à penser". » (Mareschal, 1991 : 146)

Étant donné son intérêt pour l’analyse comparative de l’anglais et du français, Darbelnet s’est intéressé de très près aux pays bilingues et aux conséquences sociales et linguistiques de la cohabitation des langues. De nombreux articles portant sur la situation linguistique qui prévaut au Canada et au Québec témoignent de ces préoccupations, tout comme le rapport sur le rôle de la traduction dans l'anglicisation du français en Amérique du Nord qu'il a rédigé pour le compte de la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme (Darbelnet, 1965). Plusieurs de ces textes ont été réunis dans Le français en contact avec l'anglais en Amérique du Nord, livre paru en 1976.

Sans surprise, la question de l'anglicisation est aussi omniprésente dans les publications de Darbelnet à titre de chroniqueur de langage. Ainsi, tant dans la rubrique « La langue et la vie » (publiée dans l'hebdomadaire montréalais Notre Temps de 1957 à 1962) que dans la « Petite chronique de la langue française » (parue de 1963 à 1967 dans L’Enseignement secondaire, une revue destinée aux enseignants), Darbelnet commente de nombreux anglicismes utilisés au Québec et s'interroge sur leur légitimité :

« Il est à peu près impossible au français parlé en Amérique du nord de se préserver des atteintes de l'anglais. Les anglicismes sont inévitables. La question n'est pas de les proscrire entièrement, mais de les endiguer, de les limiter aux emplois où ils se légitiment comme étant le seul mode d'expression qui convienne dans le cadre de la vie nord-américaine. » (Darbelnet, 1963 : 11)

Dans la base ChroQué, ces chroniques sont identifiées par les sigles DarbLang, dont les billets sont numérotés de 001 à 133, et DarbPChron, dont les billets sont numérotés de 001 à 018. Signalons que Darbelnet a aussi eu l'occasion de faire connaître ses idées sur la langue auprès du grand public dans l'émission La parole est d'or, diffusée à la radio de Radio-Canada, à laquelle il a participé de 1966 à 1968 en compagnie de René de Chantal et de Marcel Paré (voir Zolty, 1968).

Les nombreux travaux de Darbelnet lui ont valu plusieurs distinctions de la part des gouvernements français (officier d'Académie, 1949 ; chevalier de l'Ordre national du mérite, 1967) et canadien (membre de la Société royale du Canada, 1969) de même que le titre de docteur honorifique de l'Université d'Ottawa (1988). Même après son retrait de la vie active, Darbelnet a continué de s'intéresser aux problèmes de langue et de traduction. À preuve la publication de son Dictionnaire des particularités de l'usage en 1986, un ouvrage essentiellement normatif dont le but est de « guider l'usager [québécois] » et de le mettre en garde contre les anglicismes qui « appauvrissent [la langue] en chassant de l'usage des mots bien français » (Darbelnet, 1986 : 8). — Wim Remysen, Université de Sherbrooke.

Références

Darbelnet, Jean (1963), Regards sur le français actuel, Montréal, Éditions Beauchemin, 176 p.

Darbelnet, Jean (1965), Le bilinguisme et les anglicismes : l'anglicisation de la langue française au Québec, ses causes et les remèdes possibles, Ottawa, Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme (Études de recherche, VIII-A no 1), 93 p.

Darbelnet, Jean (1976), Le français en contact avec l'anglais en Amérique du Nord, Québec, Presses de l'Université Laval (Travaux du Centre international de recherche sur le bilinguisme, A-12), 146 p.

Darbelnet, Jean (1986), Dictionnaire des particularités de l'usage, Sillery, Presses de l'Université du Québec, 215 p.

Darbelnet, Jean (1988),

Mareschal, Geneviève (1991), « Jean Darbelnet : l'homme, sa pensée et son action », Traduction, terminologie, rédaction, Trois-Rivières, vol. 4, no 1 (Languages and cultures in translation theories), p. 145-150.

Vinay, Jean-Paul, et Jean Darbelnet (1958), Stylistique comparée du français et de l'anglais : méthode de traduction, Paris/Montréal, Didier/Beauchemin (« Bibliothèque de stylistique comparée, 1 »), 331 p.

Zolty, Alain (1968), « Les émission de radio-télévision consacrées à la langue française », Culture vivante, Québec, no 7-8, p. 50-54.

Autres sources consultées

Darbelnet, Jean (1964), « Réflexions sur le bilinguisme », Culture, Québec, vol. 25, no 3, p. 251-266.

Darbelnet, Jean (1966), « The French language in Canada », Culture, Québec, vol. 27, no 1, p. 9-27.

Darbelnet, Jean (1968), « La traduction... voie ouverte à l'anglicisation », Culture vivante, Québec, no 7-8, p. 39-45.

De Bie Waller, Myriam (1992), La linguistique différentielle de Jean Darbelnet, Ottawa, mémoire de maîtrise, Université d'Ottawa, viii-163 p.

Hamel, Réginald, John Hare et Paul Wyczynski (1989), Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord, Montréal, Fides, xxvi-1364 p.

Mareschal, Geneviève (1990), « In memoriam Jean Darbelnet », Traduction, terminologie, rédaction, Trois-Rivières, vol. 4, no 1 (L'agora de la traduction, sous la dir. de Jean-Marc Gouanvic), p. 13.

Pergnier, Maurice (éd.) (1988), Le français en contact avec l'anglais : en hommage à Jean Darbelnet, Paris, Didier Érudition (« Linguistique, 21 »), 171 p.

Crédit photo

Pergnier, Maurice (éd.) (1988), Le français en contact avec l'anglais : en hommage à Jean Darbelnet, Paris, Didier Érudition (« Linguistique, 21 »), p. 3.


© 2011, ChroQué. Tous droits réservés.
CATIFQ (nouvelle fenêtre)Université de Sherbrooke (nouvelle fenêtre)